De Chicago aux Twins Cities _1ère partie_ route 66

Retour sur la première étape reliant Chicago aux Twins Cities  en passant par la mythique route 66

Pour nos quelques jours dans la Windy City, nous n’avons pas loué de voiture immédiatement. Nous avons attendu le dernier jour pour nous rendre à l’aéroport international O’Hare et y louer une voiture chez Avis. Petit conseil: pense bien à réserver en ligne avant d’y aller, le montant sera beaucoup moins élevé et les formalités seront faites plus rapidement. On a opté pour un Ford Escape soit le Ford Kuga européen, très confortable pour la route. Il est 11h00 du matin et nous quittons avec une petite larme Chicago que nous avons adorée!

Quelques arrêts sur la Route 66 dans l’ Illinois:

Il ne reste que peu de traces de la route aujourd’hui mais quelle joie de découvrir à Willington : le Gemini Giant!

route 66

On décide de manger une petite salade à the « Old Log Cabin » qui au passage n’était vraiment pas très fraîche. Peu importe, on discute avec le petit papi, un fan de chasse, qui mange à côté de nous. On profite d’avoir du « service » (du réseau) pour réserver notre nuit à Dubuque dans Iowa. On opte pour un airbnb dans une maison Victorienne.

img_3746

On repart sur la route 66. Next stop est Pontiac THE arrêt obligatoire sur la route 66. Beaucoup de belles fresques murales et peu de touristes :

img_3791

Tenus par une association de passionnés, les petits musées sont plein de charme. On aimerait continuer jusqu’à Saint-Louis mais nous avons encore beaucoup de route à faire pour atteindre Dubuque dans l’IOWA. Un café, un donut et on the road again!

img_3756.jpg
Pontiac

IMG_3789

img_3777-1-e1549630796290.jpg
Pontiac, Illinois

Direction Dubuque dans l’ IOWA, nous quittons la route historique pour suivre une interstate au milieu des champs.

IMG_3818

Nous roulons sur des lignes droites pendant de longues heures. Il fait nuit quand nous arrivons à Dubuque. Nous ne remarquons pas l’état de délabrement de la façade de la maison car il fait très sombre. Heureusement car je crois bien que Monsieur aurait fait demi tour!

Nous sommes assez surpris de l’intérieur de la bâtisse. Michelle, nous accueille et nous  fait le tour des pièces communes. Elle connait chaque détail de la propriété et nous en fait part. Construite en 1883, la villa est restée quasiment à l’identique pendant presque un siècle. Reconvertie en 1989 par David, son propriétaire actuel, l’architecture de la maison est d’inspiration Queen Ann. On est comme transportés dans une époque lointaine. Sous des cloches en verre, des gâteaux sont à notre disposition sur le palier de la chambre. Le brownie au chocolat ne survivra pas la soirée.

img_3823

 

Le lendemain matin, le petit déjeuner se prend dans la salle à manger en compagnie des autres visiteurs. Sur le coup, nous nous sentons un peu mal à l’aise car nous arrivons les derniers alors que l’ensemble des convives, des dames d’une certain âge, discutent avec beaucoup de politesse en prenant leur repas. La situation est amusante car nous nous sentons en parfait décalage avec les lieux. La maîtresse de maison nous sert à table les mets. Au menu: sugar cake, gaufres gigantesques, oeufs brouillés, bacon et fruits frais.

img_3836

img_3834.jpg

img_3825.jpg

Vers 9h00, nous quittons les lieux le ventre plein. Je te laisse une photo de notre fenêtre prise le matin de notre départ.

img_3842

Je te rassure le propriétaire est entrain de rénover les lieux !

lien vers le site du BnB : The Richard’s House clic ici

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s